Le 20e Défi Boisbriand, une grosse machine bien huilée!

Donald Brouillette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Scène croquée lors de l'ouverture du Défi Boisbriand, qui se déroulait sur sept terrains et six sites de compétition, du 31 août au 3 septembre.

Le 20e Défi Boisbriand a accueilli un nombre record d'équipes, 221, et peu de retard a été enregistré sur les quelque 700 matchs de soccer disputés du 31 août au 3 septembre, au grand soulagement du directeur du tournoi Pierre-Yves Chateauvert.

Celui-ci avoue que la météo clémente y a été pour beaucoup dans la bonne marche du tournoi et dans le peu de retard enregistré au fil des centaines de matchs à l'horaire.

Plus de 200 bénévoles ont aussi contribué à huiler la machine et compte tenu du grand nombre de matchs, la logistique de l'événement a été irréprochable. Victime de son succès, le tournoi a dû refuser une trentaine d'équipes, seul irritant majeur selon Pierre-Yves Chateauvert.

Pour la première fois cette année, le Défi Boisbriand s'associait à Opération Enfant Soleil et quelque 2000 $ ont été amassés à coup de un dollar par personne, précise le directeur du Défi.

Le dernier match du week-end s'est déroulé à 17 h le lundi, mettant aux prises des équipes de niveau U11 AA et s'est terminé par des tirs de barrage, un scénario rêvé.

Bref, le directeur du Défi, Pierre-Yves Chateauvert peut dire mission accomplie, alors qu'il est déjà retourné à ses fonctions premières, celle d'enseignant en mathématiques. Il remercie pour leur contribution les bénévoles qui ont maintenu une bonne humeur et un dévouement exemplaire, malgré la chaleur et les longues journées où ils étaient conscrits.

Suivez-nous sur Facebook (http://www.facebook.com/JournalCourrier) et Twitter (@JournalCourrier)

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires