Vallée s'inspire de l'Armada

Ghyslain Chauvette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Comme l'Armada de Blainville-Boisbriand la saison dernière, Judes Vallée espère que le Phoenix de Sherbrooke sera en mesure de vendre chèrement sa peau à chaque sortie. «L'éthique de travail s'avère une priorité», a insisté l'entraîneur.

Judes Vallée, entraîneur-chef du Phoenix de Sherbrooke, est de retour dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec après huit ans d'absence. Photo: Courtoisie.

Il a fait remarquer que l'Armada, anciennement le Junior de Montréal, a déjoué les pronostics en livrant une farouche opposition à ses rivaux. Il souhaite que le Phoenix, un club d'expansion, sache en faire autant.

Il ne s'attend évidemment pas à faire la lutte aux meilleures formations du circuit, mais il estime qu'une participation aux séries s'avère un objectif fort réaliste.

«Nous voulons être du rendez-vous printanier, a-t-il dit. Ça permettrait à nos jeunes joueurs d'acquérir une expérience inestimable. Ce ne sera pas toujours facile. Les gars devront se battre et il est important qu'ils n'acceptent pas la défaite. C'est avec une attitude gagnante que nous pourrons réaliser de belles choses.»

Bien que le Phoenix aligne cinq patineurs de 20 ans, dont l'ancien défenseur des Tigres de Victoriaville Vincent Richer, un adjoint au capitaine, l'équipe mise sur peu d'expérience. Au sein de l'alignement, on retrouve, entre autres, quatre patineurs de 16 ans et plusieurs recrues de 17 ans.

«De nombreux jeunes sont issus du repêchage spécial d'expansion. Notre défi sera de créer une chimie au sein de notre groupe de joueurs», a souligné Vallée.

Outre Richer à la ligne bleue, le Phoenix aligne un autre ancien porte-couleurs des Tigres. Il s'agit de Jérémy Beaudry, réclamé lors de la séance de sélection d'expansion. Richer et Beaudry devraient jouer un rôle important au sein de la formation. Ils figurent d'ailleurs parmi les quatre premiers défenseurs de l'équipe.

Une grande présence médiatique

Pour Judes Vallée, il s'agit d'un retour dans la LHJMQ après une absence de huit ans. De 2002 à 2004, il a dirigé les Tigres de Victoriaville.

Au cours des dernières années, il s'est signalé avec les Cougars de Sherbrooke, dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec. Il était d'ailleurs une référence au sein du circuit Morency.

Vallée a avancé que l'adaptation se fait bien avec le Phoenix. Il a vanté le travail de ses adjoints. La plus grande différence avec la LHJMQ, a-t-il soulevé, c'est la présence médiatique.

«Les médias sont nombreux à suivre les activités de l'équipe, a-t-il fait valoir. Nous sentons d'ailleurs un très grand engouement auprès des amateurs. Il faut se servir de cette énergie ressentie aux quatre coins de la ville. Personnellement, je suis très heureux de vivre cette aventure du retour junior majeur à Sherbrooke. Comme tous les autres membres du personnel, je nous souhaite une belle réussite.»

Le premier match de l'histoire du Phoenix aura lieu, le vendredi 21 septembre, à 19 h. Pour l'occasion, l'Océanic de Rimouski sera de passage au Palais des sports Léopold-Drolet de Sherbrooke.

Organisations: Groupe de joueurs, Ligue de hockey junior AAA du Québec, Océanic de Rimouski Palais des sports Léopold-Drolet de Sherbrooke

Lieux géographiques: Phoenix, Cougars de Sherbrooke, Circuit Morency

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires