La relève en tennis dans la région peut compter sur Kimberley-Ann Surin et Félix Clément

Donald Brouillette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Première victoire chez les professionnelles de la jeune Kimberley-Ann Surin, 16 ans la semaine dernière et Tournoi 16 ans et moins remporté en août au Stade Uniprix par le rosemèrois Félix Clément, voilà qui traduit bien l'effervescence et l'intérêt pour le tennis dans la région, dont la présence d'Aleksandra Wozniak sur la scène internationale est un exemple probant.

Ainsi, Kimberley-Ann Surin cogne déjà à la porte des professionnelles de la WTA en ce début d'automne 2010, après avoir remporté le championnat canadien des 16 ans et moins plus tôt cette année.

 

Au Challenger de Saguenay, elle a signé sa première victoire à vie chez les professionnelles 7-5 et 6-4 contre une rivale russe, avant de perdre aux mains de la puissante Heidi El Tabakh, huitième favorite du tournoi. «Je jouais pour l'expérience, je n'avais pas d'objectifs précis», confiait-elle au journal Le Courrier ce week-end, quelques jours après le tournoi. «J'ai adoré jouer devant le monde qui me supportait», ajoute la jeune fille. Kimberley-Ann Surin se dit un peu surprise de l'intérêt qu'elle a suscité dans les quotidiens au cours de la semaine, mais affirme ne pas ressentir de pression particulière, même si les médias suivent dorénavant la jeune carrière de la fille de Bruny Surin... «Le niveau de jeu est plus élevé que chez les moins de 16 ans, les filles sont plus fortes, les échanges plus difficiles. J'ai eu du mal à retourner les puissants services de Heidi El Tabakh. Dans le premier match contre la russe, j'ai eu de bons services et elle frappait moins fort», nous explique Kimberley.

 

La jeune blainvilloise s'entraîne depuis le début septembre au Centre national d'entraînement où elle travaille avec l'équipe de Tennis Canada. Plus exigeant que son entraînement jusqu'ici, cet encadrement lui permet d'espérer une progression constante. Elle prévoit participer à plusieurs tournois junior d'ici la fin de l'année et à un autre tournoi professionnel à Toronto, dans quelques semaines.

Du côté des garçons

Si l'étoile de Kimberley-Ann Surin n'a jamais été aussi brillante que la semaine dernière, il faut rappeler que chez les garçons de la région aussi se pointe une relève prometteuse.

Lors de sa victoire en finale du Tournoi 16 ans et moins au Stade Uniprix le 19 août dernier, Félix Clément de Rosemère a triomphé en deux manches identiques de 6-1 contre un rival de Candiac.

 

Clément a concédé un maigre total de six jeux lors des quatre matchs du tournoi. «Il n'y avait rien à faire, il était presque parfait», a concédé son adversaire en finale, Laurent Mailloux.

Organisations: Le Courrier, Centre national d'entraînement

Lieux géographiques: Challenger de Saguenay, Toronto, Uniprix Candiac

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires