Des engagements communs pour les candidats péquistes des Laurentides

Claudine Mainville
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les huit candidats péquistes de la région des Laurentides ont présenté à Mirabel, la plate-forme électorale régionale, soit vingt et un engagements qui rejoignent les enjeux de l’ensemble du territoire.

En tournée dans la région, les candidats péquistes ont retenu vingt et un points du programme électoral qui correspondent à des engagements majeurs pour la région des Laurentides.

La plate-forme régionale rappelle une fois de plus l’iniquité du financement en santé et services sociaux. «En 2003, quand nous avons quitté le gouvernement il manquait 30 M $ à la région, nous en sommes aujourd’hui à 64 M $ », a souligné le président du caucus des Laurentides, Sylvain Labelle. Les trois premiers engagements de l’équipe péquiste des Laurentides ciblent ce rattrapage, la consolidation et le développement de nouveaux services médicaux et de services spécialisés aux hôpitaux de Saint-Jérôme et Saint-Eustache.

Le développement de logements sociaux dans les municipalités pourrait passer par la modifications des règles pour en faciliter l’implantation. «Il faut des logements sociaux pour les familles et les jeunes travailleurs, ceux-ci s’installent près des entreprises commerciales comme les nouveaux hôtels au nord des Laurentides, les industries de la région, mais ne peuvent assumer le coût des loyers. Les municipalités ne peuvent non plus assumer les contributions exigées pour obtenir les projets», explique Claude Cousineau. Les municipalités doivent débourser entre 15 et 20 % de la valeur du projet, en plus d’offrir le terrain et les infrastructures.

Au niveau des familles et de l’éducation, la plate-forme prévoit de compléter le réseau de CPE. «L’engagement annoncé par Mme Marois, devrait se réaliser au cours du prochain mandat», a souligné la députée sortante de la circonscription de Mirabel, Denise Beaudoin. Les candidats veulent également favoriser l’augmentation de l’offre de cours en formation professionnelle, au niveau collégial et universitaire et s’engagent à contrer le décrochage scolaire.

Le soutien des organismes et établissements culturels et sportifs, l’ajout d’infrastructures et l’implantation d’un centre d’entraînement national s’inscrivent au programme régional.

En matière d’environnement, l’équipe des Laurentides veut renforcer la Loi sur la protection du territoire agricole en fonction des nouvelles réalités, pour favoriser la relève, protéger les terres de la spéculation et de l’étalement urbain.

L’équipe s’engage à mettre en place un plan d’action pour lutter contre les cynobactéries et protéger les plans d’eau de la région. Au niveau du transport en commun, la plate-forme prévoit l’augmentation de la fréquence des trains de banlieue et du transport collectif, en plus d’amorcer une étude de faisabilité pour un train électrique entre Saint-Jérôme et le nord de la région.

Trois engagements sont annoncés dans le domaine de l’économie et des affaires municipales, dont le soutien du développement ces créneaux d’excellence déjà identifiés dans la région, la forêt, le tourisme, l’agroalimentaire, le transport avancé, l’aéronautique et l’offre de formation rattachée à ce domaine.

Le candidat de la circonscription de Blainville, Bernard Généreux, a également souligné l’engagement de l’équipe contre la hausse vertigineuse de la valeur des propriétés générant des augmentations de taxes majeures pour les propriétaires, notamment en bordure des plans d’eau. «Les évaluations actuelles sont fondées sur le marché, donc si un individu décide de construire une résidence de 2 millions dans votre secteur, votre valeur est affectée et vos taxes considérablement augmentées. Cet effet indésirable force certains propriétaires à quitter leur maison alors qu’ils ne sont pas des spéculateurs, ils veulent simplement vivre chez eux, mais ils n’en n’ont plus les moyens…Les mesures prises jusqu’ici, l’étalement de la hausse ou les crédits n’ont pas réglé la situation, il faut donc que tout le processus de l’évaluation soit révisé», explique-t-il.

Lieux géographiques: Région des Laurentides, Mirabel, Saint-Jérôme Saint-Eustache Blainville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires