Daniel Ratthé lance les hostilités

Claudine Mainville
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Circonscription de Blainville

Daniel Ratthé a accueilli les militants aux locaux de la CAQ des circonscriptions de Blainville et de Groulx, au 220 du boulevard Curé-Labelle, suite 200, à Sainte-Thérèse.

Le candidat de la CAQ dans Blainville, le député sortant Daniel Ratthé, ne fera pas de cadeau à son adversaire péquiste Bernard Généreux, dont il qualifie la nomination de méprisante envers la population de la circonscription.

«Faut-il en déduire qu’aucune candidate ou candidat de la région n’était assez compétent pour relever le défi du parti de Mme Marois», lance l’ex député péquiste qui a rejoint les rangs de la Coalition Avenir Québec en mars dernier. La CAQ a ouvert son local électoral au public le 1er août, des espaces qui sont partagés par les candidats des circonscriptions de Blainville et de Groulx.

Daniel Ratthé met en perspective son engagement dans la communauté depuis quinze ans, au niveau communautaire, municipal et à titre de député, face à «un candidat du Lac St-Jean…le Parti québécois n’a présenté qu’une seule fois un candidat originaire de la circonscription…et il s’agit de moi». Ce n’est pas parce que M. Généreux serait né dans la région des Laurentides que son adversaire estime qu’il est de la région. «Nominingue c’est un peu loin de Blainville, et quant à moi je suis né à Chicoutimi, j’ai vécu dans cette région et j’y retourne souvent, mais jamais je ne prétendrai à représenter les intérêts de cette région pour cette raison…Je connais suffisamment Pauline Marois pour affirmer hors de tout doute qu’elle prend le vote des citoyens de la circonscription pour acquis…», conclut Daniel Ratthé.

Entouré de militants qui l’ont suivi au sein du nouveau parti, le candidat se dit rassuré du dynamisme des bénévoles sur le terrain. «Environ la moitié de l’ancienne organisation m’a suivi, hier soir nous étions une équipe de quatorze personnes pour installer les affiches…les gens sont mobilisés et beaucoup de nouvelles personnes joignent l’équipe», affirme Daniel Ratthé. «Il faut rappeler que le parti a été créé il y a seulement neuf mois et que nous sommes déjà organisés et en campagne électorale», ajoute-t-il.

Le député sortant dresse un bilan de ses interventions à titre de député au cours des dernières années, dont le dossier du parachèvement de l’autoroute 19, des litiges relatifs à des CPE de Blainville et Lorraine, le statut de Sainte-Anne-des-Plaines et les exigences démesurées pour cette municipalité rurale, etc.

Daniel Ratthé veut maintenant et au cours des prochaines semaines, faire connaître les principes et la vision de la Coalition Avenir Québec. Il affirme déjà comme son chef François Legault, «qu’il est temps que ça change et que la CAQ est le seul parti qui a la volonté et la capacité de faire les choix qui s’imposent… Les vieux partis ne peuvent faire réaliser ce virage incontournable, de part et d’autres, ils ont eu des décennies pour le faire et regardez les résultats!», conclut-il.

Organisations: Coalition Avenir Québec, Parti québécois

Lieux géographiques: Blainville, Groulx, Région des Laurentides Chicoutimi

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • andre tousssaint
    03 août 2012 - 09:30

    Bonjour à vous, PARLER santé le 200,00 $ à payer avec nos impôts ++++ les personnes âgées qui n'ont pas de service ++++ les cliniques médicales; il faut être malade avant 7h00 le matin sinon, on doit attendre au lendemain +++ les salles d’opération fermées, pas de médecins pour les faire fonctionnées ++++ attendre un an et + pour un examen +++ PARLER aussi de la justice ++++ du plan nord qu'ils vont dépenser des milliards ++++ et surtout parler du chef, dire au monde qu' il aurait pu rester chez eux bien tranquille mais non il veut changer le Québec de Blainville.