La sagesse de grandir

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Charlotte Maheu Savard de l'Académie Sainte-Thérèse, finaliste dans la catégorie primaire troisième cycle. Photo: Gabrielle Doutre

Grandir n’a jamais été facile pour quiconque. Nombreux sont ceux qui ont succombé au moindre obstacle, tandis que leurs voisins sont morts face aux plus grands périls. Malgré que la vie peut paraître fragile et semée d’embûches, il y aura toujours une flamme d’amour quelque part en soi qui nous donnera le courage de continuer à avancer. Le feu d’où provient cette petite flamme pourtant si importante est le cœur. Si un jour le feu s’éteint, des étincelles d’espoir jailliront, réconfortantes et pleines de promesses. Mais parfois la fumée l’emportera sur les étincelles qui s’évaporeront dans un ciel sombre. L’obscurité est comme un donjon; on reste prisonnier à se morfondre, solitaire.

Dès leur naissance des bébés sont choyés par la vie, d’autres sont déjà confrontés aux horreurs de notre monde. Grandir peut signifier d’être forcé à devenir adulte trop tôt ou d’avoir voulu rester enfant trop longtemps. Combien de jeunes ont-ils été arrachés de leur enfance pour aller se battre à la guerre ou pour aller travailler? Combien de gens n’ont-ils jamais su mûrir un peu? Quoi qu’il en soit, un jour, les millions de petites flammes d’espoir perdu se réuniront pour former un grand tout : la paix.

Au fil des années, la sagesse grandira en nous et notre feu demeurera allumé telle une lumière rassurante. Un jour, nous nous demanderons pourquoi nous avions voulu devenir adulte trop vite puisque la petite enfance est si attrayante. Stade où l’imagination déborde et où « les méchants » n’existent que dans nos cauchemars et dans les films épeurants. Étape où tout le monde est accepté sans discrimination ni injustices. Il faut arrêter de penser au futur et profiter du moment présent parce qu’avec la vie, il n’y a pas une seconde chance comme dans les jeux vidéos. Finalement, ce qui est important c’est de conserver son cœur d’enfant.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires