«Twittface», le jeu de cartes créé par Michel Morissette pourrait faire fureur à Noël!

Donald Brouillette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Michel Morissette, enseignant en mathématiques à l'Académie Ste-Thérèse, met sur le marché son premier jeu de société, qu'il espère bien être le premier d'une série exploitant les thèmes des communications électroniques et du monde virtuel.

D'ici le mois d'août, les magasins spécialisés qui vendent des jeux et des jouets devraient avoir en stock le nouveau jeu de cartes inspiré du concept Facebook, «Twittface», créé par un prof de l'Académie Ste-Thérèse, Michel Morissette.

Enseignant en mathématiques, Michel Morissette encourageait ses élèves à créer des jeux à l'intérieur de son cours, sous forme de projets; puis une élève lui a donné un jeu en cadeau un jour, en lui disant que c'était sa mère qui en était la créatrice.

Il n'en fallait pas plus pour qu'il se mette à réfléchir et à élaborer pendant les vacances de Noël de cette année-là un concept de jeu de société. Cette première mouture s'est révélée trop coûteuse à produire. Michel Morissette s'est remis à la tâche et a créé un jeu de cartes pour ados, inspiré de Facebook, où le but du jeu est de retrouver cinq amis le plus rapidement possible.

La clientèle-cible est les 8 à 14 ans, mais on peut y jouer à tous les âges; les règles sont simples et une partie peut se jouer en trente minutes environ. Tous les thèmes reliés à l'univers Facebook y sont exploités habilement, les ados ne seront certes pas dépaysés!

Le jeu «Twittface» a été tiré à 5000 exemplaires en français et l'objectif est de les écouler en deux ans ou moins. Si le succès est à l'horizon, on pense à produire une version anglaise pour le Québec anglophone et le reste du Canada.

Michel Morissette a trois autres idées de jeux de société exploitant les ressources de l'univers virtuel. Mais il faut d'abord rentabiliser «Twittface», pour la petite maison Aventures édition qui le produit.

En ce moment, le concepteur et son éditrice attendent beaucoup du verdict du magazine «Protégez-vous» qui met à l'essai les nouveaux jeux auprès de familles bénévoles pendant l'été, avant de publier son spécial annuel à l'automne, où les jeux et jouets sont cotés et commentés.

Avec une recommandation favorable de «Protégez-vous», c'est le marché de Noël qui s'ouvrirait pour Michel Morissette et Aventures édition. Le concepteur est confiant, les nombreux essais et expérimentations déjà réalisés laissent entrevoir un beau succès à «Twittface».

Le jeu sera en vente à moins de 20 $ et vous pouvez vous le procurer en ligne auprès de Aventures édition, si vous ne le trouvez pas sur les rayons des magasins (www.aventuresedition.com). Et si vous voyez le nom de Mike Morris sur le boîtier du jeu comme concepteur, ne vous méprenez pas, il s'agit bien de Michel Morissette qui a déjà prévu un nom qui sonne bien pour la version anglaise à venir. «Marketing, ting!...»

Suivez-nous sur Facebook (http://www.facebook.com/JournalCourrier) et Twitter (@JournalCourrier)

Organisations: Académie Ste-Thérèse

Lieux géographiques: Facebook, Québec, Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires