Éconologis et le bon sens environnemental

Steven
Steven Guilbeault
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Premier ministre Stephen Harper s’est opposé, la fin de semaine dernière, à une entente entre plusieurs pays sur la nécessité de réduire la pollution qui causent les changements climatiques. M. Harper s’oppose au Protocole de Kyoto sous prétexte que les objectifs sont impossibles à atteindre et que cela nuirait à l’économie canadienne. Pourtant, plusieurs études démontrent que l’on peut réduire la pollution tout en étant une société prospère.

D’ailleurs, avec l’hiver qui cogne à nos portes vient le temps de penser à notre facture de chauffage et il existe au Québec deux programmes qui nous permettent de réduire notre facture d’énergie.

Je vous parlerai aujourd’hui du premier de ces programmes et je profiterai d’une autre chronique pour vous parler du second.

Le premier programme se nomme « Éconologis » et il s’adresse à des ménages à faible revenu qui paient leur facture de chauffage et consiste en une visite gratuite d'une heure et demie de deux conseillers en efficacité énergétique.

Le premier conseiller analyse la consommation énergétique, explique la facturation en plus de fournir des conseils pour réduire la consommation d'énergie. Pendant ce temps, le deuxième conseiller fait de menus travaux pour améliorer l'efficacité énergétique: calfeutrage, pose de coupe-froid, coupe-brise aux portes, pose d'appareil économiseur d'eau (pommeau de douche à débit réduit, aérateur de robinet), pose d’ampoules fluocompactes, etc.

Cette année au Québec, ce sont 12 000 ménages qui seront rejoints par ce programme et cela devrait permettre de réduire la consommation d’énergie de 5 % à 12 % pour les ménages visés.

Curieusement, les programmes d’efficacité énergétique ont été parmi les premiers programmes coupés par le gouvernement Harper en 2006 sous prétexte qu’ils coûtaient trop cher. Des centaines de conseillers en efficacité énergétique à travers le Canada ont alors perdu leurs emplois. Quelques mois plus tard, le même gouvernement annonce, en grande pompe, un nouveau programme d’efficacité énergétique... avec 600 millions $ en moins et rien pour les ménages à faibles revenus !

Dans cette optique, il est facile de comprendre pourquoi le Canada n’arrive pas à atteindre les objectifs de Kyoto.

Pour plus d’informations sur le programme « Éconologis » visitez : www.aee.gouv.qc.ca/habitation/menages/menages.jsp ou composez le 1-877-727-6655

Lieux géographiques: Protocole de Kyoto, Québec, Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires