La grande guignolée de Moisson Laurentides s’en vient

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Donner…c’est tout un cadeau!

Moisson Laurentides tiendra sa 6e édition de «La grande guignolée 2006» du 1er au 30 décembre prochain, avec comme journée maîtresse le jeudi 7 décembre: une bonne occasion de mesurer la générosité de la population et des gens d’affaires de la région.

La grande guignolée de Moisson Laurentides s’en vient

Avec un slogan approprié: «Donner…c’est tout un cadeau!», le temps des fêtes sera certainement plus joyeux pour plus de 53 000 personnes de la région des Laurentides (de Rosemère à Ferme-Neuve), qui bénéficieront de l’aide alimentaire mensuelle.

De plus, ouvrez bien l’œil, car le jeudi 7 décembre, de nombreux bénévoles se tiendront au coin des intersections les plus fréquentées et chez plusieurs marchands de la région, afin de vous inciter à faire un don. L’objectif de cette importante activité est de récolter plus de 85 000 livres de denrées et l’équivalent en argent.

Toutes les denrées recueillies durant l’activité seront redistribuées à travers les 120 organismes d’aide alimentaire de la MRC pendant les durs mois d’hiver, période où l’on voit le compte d’électricité grimper considérablement. Moisson Laurentides fait appel à la générosité de la population et des entreprises durant le mois de décembre, en les incitant à apporter des denrées non périssables (conserves, jus, pâtes alimentaires, produits d’hygiène et ménagers, huile, sucre, riz, etc.) chez les différents marchands participants. Il est aussi possible de contribuer financièrement à la collecte en déposant des dons dans les tirelires identifiées aux caisses de plusieurs commerces.

De fidèles porte-parole

Les deux porte-parole de l’événement, Jacques St-Laurent, président de Bell Helicopter Textron, et Claude L’espérance, président directeur général du groupe Lespérance, Rona Inc., n’en sont pas à leur première expérience avec l’organisme. Leur implication contribue certainement au succès de l’événement. En effet, depuis maintenant 14 ans, les 2 000 employés de Bell Helicopter, à travers une série d’activités de financement, récoltent des sommes excédant 10 000 $. Avec cet argent, ils achètent des denrées destinées aux enfants issus de milieux défavorisés qu’ils remettent à Moisson Laurentides lors d’un grand dépouillement. «Malheureusement, nous devons pallier à des demandes qui sont toujours croissantes. C’est donc à nous comme membres de la communauté de s’impliquer», déclare Jacques St-Laurent. De son côté, le groupe Lespérance, Rona Inc., en plus de son implication habituelle, dépêchera le matin du 7 décembre, une quarantaine d’employés dans les gares avoisinantes (Blainville, Rosemère, Sainte-Thérèse, Deux-Montagnes) afin de récolter les dons dans des sacs spécialement conçus à l’effigie de la guignolée. Notez que ces sacs seront distribués dans les gares la veille de la collecte. Des contenants seront aussi présents dans les Tim Horton’s de la région. De plus, depuis six ans, Moisson Laurentides peut compter sur la générosité de l’AGAB (Association des gens d’affaires de Blainville), qui versera à l’organisme la totalité des profits amassés lors d’un petit déjeuner-conférence, qui se déroulera le lundi 13 décembre prochain (activité organisée en collaboration avec le Club de golf Le Blainvillier). Sylvie Bastien, directrice générale par intérim de Moisson Laurentides, tient à remercier toutes les personnes et les commanditaires impliqués dans «La grande guignolée 2006». Rappelons que Moisson Laurentides est toujours à la recherche de bénévoles ou d’entreprises voulant s’impliquer dans l’activité. Les personnes intéressées peuvent communiquer avec le (450) 434-0790. Photo guignole pp 1753

Organisations: Bell Helicopter Textron, Groupe Lespérance, Rona MRC Association des gens Club de golf Le

Lieux géographiques: Moisson Laurentides, Rosemère, Région des Laurentides Ferme-Neuve Blainville Sainte-Thérèse Deux-Montagnes

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires