PLANIFICATION FISCALE DE FIN D'ANNÉE

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

À l'approche de la fin de l'année, n'oubliez pas de préparer votre planification fiscale. Lorsque le revenu d'un contribuable augmente, ses taux d'imposition augmentent et il peut aussi perdre le droit à des crédits d'impôt et à plusieurs versements gouvernementaux (crédits pour la TPS et la TVQ, prestation fiscale pour enfants, soutien aux enfants, pension de vieillesse, supplément de revenu garanti, etc.). Voici quelques stratégies à envisager et qui pourraient s'avérer avantageuses, selon votre situation personnelle :

  • Investir dans un compte d'épargne libre d'impôt (CELI). Les revenus de placement (intérêts, dividendes et gains en capital) ainsi que les retraits sont libres d'impôt.
  • Contribuer à son régime enregistré d'épargne-retraite (REER) ou à celui du conjoint. Les contributions au REER permettent de réaliser des économies d'impôt substantielles.
  • Fractionner son revenu de pension avec son conjoint.
  • Offrir un don à des organismes de bienfaisance enregistrés, ce qui donne droit à un crédit d'impôt (si le donateur est un particulier) ou à une déduction (s'il s'agit d'une société).
  • Mettre sur pied un régime enregistré d'épargne-études (REEE), afin de bénéficier de différentes subventions, ce qui permet d'accumuler d'importantes sommes pendant plusieurs années, en prévision des études de ses enfants ou de ses petits-enfants. Bien que les cotisations annuelles à un REEE ne soient pas déductibles pour le cotisant, le rendement peut s'accumuler à l'abri de l'impôt pendant une période maximale d'environ 35 ans.
  • Porter attention à l'imposition des revenus de placements hors REER, puisqu'ils ne sont pas tous imposés de la même façon. Comme les revenus d'intérêt sont imposés plus lourdement, il est moins avantageux de conserver hors REER des placements qui en produisent. Par contre, étant donné que les gains en capital et les dividendes jouissent d'un traitement fiscal plus avantageux, il est possible de détenir hors REER des placements qui en produisent.
  • L'achat d'actions de Capital régional et coopératif Desjardins permet de profiter d'un crédit d'impôt de 50 % du gouvernement du Québec et offre un potentiel de rendement à long terme. De plus, cet investissement permet d'accélérer la croissance d'entreprises et de coopératives de toutes les régions du Québec.

De nombreuses autres règles fiscales existent et pourraient s'avérer avantageuses pour vous. N'hésitez donc pas à rencontrer dès maintenant un conseiller financier de la Caisse Desjardins Thérèse-De Blainville, qui saura vous aider à effectuer votre planification fiscale, en fonction de votre situation personnelle.

INAUGURATION OFFICIELLE SIÈGE SOCIAL - ÉDIFICE DESJARDINS

En rediffusion, comme si vous y étiez!

www.cdesjardinstdb.com

Organisations: TPS, Actions de Capital régional, Caisse Desjardins Thérèse-De Blainville

Lieux géographiques: REER, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires