Google lance deux nouveaux ordis avec Chrome

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Google a lancé cette semaine la deuxième version de son ordinateur portable Chromebook. L'ordinateur est encore une fois le produit d'une collaboration avec la compagnie Samsung. En plus du Chromebook, Google a dévoilé le mini-ordinateur de bureau Chromebox.

Le nouveau portable sera plus rapide que son prédécesseur. Il sera maintenant muni de 4 GB de mémoire vive, une caméra HD, deux ports USB et une pile d'une durée de 6 heures. Le prix de départ du portable sera de 499$.

L'ordinateur de bureau possédera lui aussi une mémoire vive de 4 GB. En plus, il sera muni d'un disque dur de 16 GB et de 6 ports USB. On pourra également y brancher deux moniteurs HD grâce aux deux sorties DisplayPort. L'appareil se vendra 479$. Il devrait être lancé bientôt aux États-Unis. On ne sait pas encore si une sortie au Canada est envisagée par Google et Samsung.

Les nouveaux Chromebook et Chromebox seront équipés d'une nouvelle version du système d'opération Chrome OS. Il s'agit d'un système qui propose des applications web. On n'a donc pas de logiciel à installer. Le service de stockage dans les nuages de Google, Drive, est maintenant offert directement dans ChromeOS. Évidemment, les ordinateurs qui fonctionnent avec ce système conviennent davantage aux gens qui ne veulent que surfer sur le Net.

Il ne reste qu'à voir si les deux nouveaux modèles de Samsung sauront retenir l'attention des consommateurs.

Wi-Fi gratuit dans votre portable

La compagnie Intel veut révolutionner la façon de se brancher à l'internet. Pour ceux qui l'ignorent, une composante Intel est probablement présente dans votre ordinateur. En fait, le fabricant de processeurs se retrouve souvent au coeur de bien des ordinateurs de bureau et des portables. Cette semaine, Intel a annoncé un partenariat avec la compagnie Devicescape qui offre une multitude de réseau Wi-Fi. Intel veut donc intégrer les réseaux sans fil de l'entreprise pour permettre à ses portables de type Ultrabook d'être capable de se brancher automatiquement et gratuitement à l'internet sans fil.

Les portables munis de la nouvelle technologie d'Intel pourraient donc être capables de se connecter aux 5,6 millions de points d'accès sans-fil. Aucun mot de passe ne serait demandé. En fait, le processus de connexion se ferait automatiquement et sans que l'utilisateur ne s'en rende compte. Il serait donc techniquement possible de recevoir ses courriels et accéder aux réseaux sociaux sans même devoir sortir son ordinateur de son sac.

Le partenariat entre Intel et Devicescape en est à ses débuts. On ignore donc à quel moment un tel service pourrait être offert.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires