Mulcair est devenu voyant

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Aussi bon qu'une boule de cristal

Thomas Mulcair, le député néo-démocrate d'Outremont  à la Chambre des communes fait souvent des déclarations à l’emporte pièce.

Il prend des positions qui n’ont pas préalablement reçu la sanction ni l’approbation des ses collègues du NPD. Des fois, pas même de son chef.

C’est la même chose en campagne électorale.

Mulcair est allé se vanter la semaine dernière que le NPD pourrait faire élire de 10 à 12 députés au Québec, et même deux dans la ville de  Québec.

Il a fait sa déclaration devant  l’Association des juristes de l’État, qui était réunis en congrès à Québec. Ce ne sont pas n’importe qui. Des juges et des avocats ont la mémoire longue.

La prédiction était pour la moins surprenante. Le NPD n’a jamais fait élire plus qu’un seul député à la fois au Québec.

Comment Mulcair savait-il un telle chose?

Rêvait-il en couleurs?

Son chef Jack Layton a bien averti ses candidats de ne pas faire de prédictions farfelues.

Sur quoi se basait-il?  À ce moment-là, aucun des sondages n’indiquait une poussé social-démocrate au Québec.

Mulcair a lancé ça, comme ça, dans les airs.

Mais depuis, tout a changé.

Maintenant, tous les sondages indiquent que le NPD a le vent dans les voilesau Québec, qu'il n’est qu’à cinq points du Bloc.

Tout est possible, le NPD purrait finir avec qui sait combien de députés.

M. Mulcair passe maintenant pour un voyant. 

C’est le 2 mai qu’on saura définitivement s’il avait raison ou non. 

Et s’il avait raison tous les experts devront lui dire : « Chapeau Mulcair! »

Et le député d’Outremont sera plus insupportable que jamais.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires