Les chefs en français

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

le deuxième débat

Les quatre chefs sont arrivés pour le débat en français, ont pris leur places, et ils semblaient prêts.

Trois des quatre ne seront  pas dans leur langue maternelle.  On ne doit pas s’attendre à de la grande rhétorique.

Gilles Duceppe aura l’avantage sur les autres. Il sera dans son assiette, dans sa zone, comme on dit au hockey. Le français, c’est sa langue. La façon dont il s’en sert, c’est à lui.

Dernièrement, le NPD fait une remontée au Québec dans les sondages, et si Duceppe veut mettre fin à ça, c’est le temps de le faire.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires