L’Opéra de Montréal mise sur la relève

Claudine Mainville
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Guillaume Thérien directeur des ventes et du marketing

Guillaume Thérien de l’Opéra de Montréal, conférencier invité de la Chambre de Commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville.

Le directeur du marketing de l’Opéra de Montréal, a rappelé la situation précaire de 2008, les avancées et surtout la croissance envisagée en misant notamment sur la relève et la fidélisation des abonnés, lors de son passage au midi d’affaires de la Chambre de Commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville.

« L’Opéra de Montréal avait un déficit de 2 millions sur son budget de 8 millions en 2006, les abonnements étaient en constante diminution en raison de sa clientèle vieillissante. Il fallait miser sur l’attraction des jeunes et la démocratisation de l’opéra », a rappelé Guillaume Thérien.

De plus, la crise économique des années suivantes auraient pu porter un coup fatal à l’institution. Une restructuration a été essentielle, des postes ont été fusionnés tout en ciblant mieux les dépenses.

Les responsables ont remis au programme des opéras populaires pour attirer de nouveaux spectateurs et ouvrir ses portes aux jeunes. « Les abonnements ont progressé il faut maintenant poursuivre la croissance, en modernisant davantage notre visibilité et surtout en fidélisant notre clientèle », a précisé le directeur des ventes et du marketing de l’Opéra de Montréal. Guillaume Thérien a précisé entre autres, que la disponibilité des arts et de la culture en région permet à une importante partie des spectateurs d’éviter Montréal. « De plus, les travaux du quartier des spectacles ne nous ont pas aidé…Les bouchons de circulation, les fermetures de rues constantes, les stationnements inaccessibles…voilà ce qui n’encourage pas la population à venir à Montréal », explique-t-il.

Mais l’Opéra de Montréal, a de nouveau le vent dans les voiles et compte sortir de ses murs pour se faire découvrir et mise sur les jeunes pour augmenter ses abonnements. De plus, le volet corporatif intéresse le directeur du marketing, « les gens d’affaires sont un groupe privilégié sur lequel nous comptons pour grandir, et stimuler notre croissance ».

Organisations: Chambre de Commerce

Lieux géographiques: Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires