Québec accorde une aide financière de 7,4 M$ à Messier-Dowty

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Messier-Dowty à Mirabel. Photo: archives

Le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation Sam Hamad annonce que le gouvernement du Québec, par l'entremise d'Investissement Québec, a accordé une contribution non remboursable de 7,4 M$ à Messier-Dowty inc. de Mirabel. En effet, le fabricant de trains d'atterrissage prend de l'expansion afin d'augmenter sa capacité de production.

Messier-Dowty, à Mirabel, fournit des pièces de structure de trains d'atterrissage pour les programmes Boeing 787 et Airbus A350. La production de ces pièces nécessitera des investissements qui, à terme, pourront atteindre 58 M$. L'usine existante sera agrandie et des équipements industriels majeurs tels que des machines à commande numérique (centres d'usinage, tour, foreuse) et des équipements pour les procédés spéciaux seront installés.

«Ce projet répond à la montée en cadence des programmes Boeing 787 et Airbus A350. Il doit en outre nous doter de moyens de production à la fine pointe des dernières technologies et exigences environnementales, tout en renforçant nos objectifs de qualité, et nous permettre de réduire radicalement nos cycles de production. Nous tenons à remercier le gouvernement du Québec pour son soutien dans notre dossier, qui nous permet de maintenir notre statut de centre d'excellence au sein du groupe Safran et ainsi de faire progresser le numéro un mondial des trains d'atterrissage ici au Québec», a précisé Stéphane Salvignol, directeur général de l'usine Messier-Dowty à Mirabel.

Messier-Bugatti-Dowty est une filiale du groupe français Safran, un équipementier international de haute technologie, chef de file en aéronautique, en défense et en sécurité, qui emploie environ 60 000 personnes sur tous les continents. En exploitation depuis 1991, l'usine de Mirabel se spécialise dans la fabrication de caissons de très grandes dimensions, l'un des sept composants d'un train d'atterrissage. Ses produits, une fois fabriqués, sont envoyés dans les autres usines de Messier-Bugatti-Dowty afin d'y être intégrés pour l'obtention du produit final.

«Ce projet de Messier-Dowty aura des retombées significatives pour la ville de Mirabel et la région, notamment par la création d'un maximum de 60 nouveaux emplois et le maintien de 235. De plus, il contribuera à soutenir la position du Québec comme chef de file mondial dans le domaine de l'aérospatiale. Notre gouvernement s'emploie à accroître les retombées de ce puissant moteur de développement économique et nous serons toujours là pour soutenir les entreprises qui souhaitent devenir plus performantes, créer des emplois et conquérir de nouveaux marchés», a conclu Sam Hamad.

Organisations: Messier-Dowty, Boeing, Airbus Investissement Québec Groupe français Safran

Lieux géographiques: Québec, Mirabel

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires