«Comment on devient une guerrière»

Claudine Mainville
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Janette Bertrand raconte à 500 femmes

Janette Bertrand n’a pas fini de séduire le public, à 82 ans mais active comme à 30 ans, elle raconte les épisodes de sa vie de femme «rebelle», à une époque pas si lointaine…

«Comment on devient une guerrière»

Devenir guerrière, quand ses frères font ce qu’ils veulent et que la petite et plus grande est confinée à regarder «passer le monde», quand les études et les meilleures places sont pour eux, ça peut devenir inévitable. «Ça aurait été plus simple de ne rien dire, d’être soumise, et de faire ce qu’on attendait de moi. Mais pas pour moi, c’était l’enfer, je pense que je suis née rebelle», rappelle-t-elle. Elle a tout de même réussi à lire plus que la plupart des femmes de son époque, à fréquenter l’université, à obtenir son diplôme, et à faire carrière.

Autorisations du mari et surtout appuis, pour même obtenir un emploi, un salaire, dans ce monde naissant de la télé et de la radio. «C’était lui qui devait négocier les contrats, il signait aussi mes écrits, et le jour où je lui ai dit que je signerais seule mon mariage a été fini…c’était un homme de son temps», ajoute-t-elle. Discrimination, mépris, harcèlement sexuel, injustice, sans contestation sous peine d’être une hystérique, tout était permis envers les femmes, puisqu’elles ne sont devenues des adultes selon la loi, qu’en 1977…

Ses batailles ont sûrement permis à d’autres de prendre conscience, de dire, de dénoncer et d’avancer. Des époques pas si lointaine prévient Janette Bertrand, «c’est pas encore fait, les femmes gagnent 75% du salaire des hommes, maintenant plus éduquées et expérimentées que plusieurs, elles n’ont pas encore la majorité du pouvoir, ni en affaires ni au gouvernement, pourtant avec l’instinct en plus, ça donne une forme d’intelligence supérieure…». Elle a maintenant opté pour le bonheur, tout en donnant son appui aux plus jeunes, «le monde a changé mais il faut continuer, nos filles ont des modèles, ça changera encore, et les femmes feront le pays à leur façon».

Ph janette 0752

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires