Garde permanente aux casernes incendie de Blainville

Claudine Mainville
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La ville de Blainville et l’association de pompiers ont signé cette semaine le nouveau contrat de travail permettant de mettre en place la garde permanente aux deux casernes d’incendie de son territoire, générant une efficacité accrue des interventions.

Garde permanente aux casernes incendie de Blainville

Les parties ont mis en place l’organisation de la garde permanente tant au niveau des effectifs, des horaires et des conditions de travail, que de la qualité des services qui seront rendus sur le territoire de Blainville. «La nouvelle entente signifie que 20 des 80 pompiers auront dorénavant un statut de pompier à temps régulier et un horaire moyen de 38 heures par semaine», s’est réjoui Sol Drapeau président du syndicat des pompiers de Blainville. Le personnel permanent a été sélectionné parmi les pompiers à temps partiel déjà en poste, «certains comptent plus de 20 ans de disponibilité pour le service des incendies de Blainville, ils n’auront plus à cumuler deux emplois».

Le territoire de Blainville compte maintenant près de 50 000 habitants, son étendue physique a déjà motivé la construction d’une deuxième caserne pour se rapprocher des quartiers situés aux limites géographiques et l’ajout constant d’équipements. «La garde en caserne nous assure une plus grande rapidité d’intervention, nos effectifs seront déjà sur place et prêts à répondre dès qu’une alerte est lancée. Une équipe-cadre a travaillé à développer les programmes, et nous aurons également des effectifs dédiés à la prévention. En plus, de profiter d’une plus grande sécurité, la population pourra éventuellement bénéficier d’une réduction des primes de leur assurance habitation dès que la cote sera confirmée par le BAC», a commenté le maire de Blainville, François Cantin.

La garde en caserne sera assurée par une équipe de 4 à 5 personnes qui répondront aux alertes et s’occuperont des équipements. Les recrues permanentes seront augmentées selon le développement des services jusqu’en 2011. Cette année, un investissement de 400 000$ supplémentaire a été affecté au service des incendies. En 2008, le service de la Sécurité incendie a répondu à 794 appels, dont 334 dans les secteurs résidentiels, 115 au niveau commercial et 22 au niveau industriel. Le service a prêté assisté à 39 reprises dans les lieux publics, 185 pour des risques à l’extérieur, 70 fois pour des véhicules, et à 29 interventions avec l’entraide régionale.

Lieux géographiques: Territoire de Blainville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires