Autoroute 25 : le gouvernement choisit son partenaire

Stéphane
Stéphane St-Amour
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

SNC-Lavalin et Dessau-Soprin mordent la poussière

Le gouvernement Charest a franchi, aujourd’hui, une étape de plus vers le parachèvement de l’autoroute 25, en annonçant le choix de son candidat dans ce premier grand projet en mode partenariat public privé au Québec.

Le partenaire élu est Concession A25, S.E.C. (Infras-Québec A25), un consortium étranger formé de la banque australienne Macquarie Bank Limited, du constructeur américain Kiewit Cie, de la cimenterie Ciment St-Laurent, de Parsons Overseas Company of Canada Ltd, de la société d’ingénierie Genivar et de Miller Paving Ltd.

Contenu québécois

Cette sélection s’est faite au détriment du regroupement qu’avaient formé pour l’occasion SNC-Lavalin, Dessau-Soprin, Simard-Beaudry, American Bridge, et T.Y. Lin International.

Ces sociétés composaient l’un des trois consortiums en lice pour l’obtention de ce contrat de partenariat d’une durée de 35 ans visant la conception, la construction, le financement, l’exploitation et l’entretien du parachèvement de l’autoroute 25. «La proposition déposée par Concession A25 représente la meilleure offre conforme au coût proposé au gouvernement», a insisté la ministre des Transports Julie Boulet, ajoutant au passage que Kiewit Cie mettait au travail 500 personnes à ses bureaux de Boisbriand. «Cent pour cent de la main-d’œuvre sera québécoise», a-t-elle renchéri après avoir précisé que Genivar, qui assurera 100 % des travaux d’ingénierie, emploie 1200 personnes au Québec et que Ciment St-Laurent en comptait près d’un millier.

En chantier à l’automne

Réunis ce matin (samedi) sur la montée Masson, à proximité de la future jonction des autoroutes 25 et 440, les ministres Julie Boulet ( Transports), Michelle Courchesne (Éducation, Loisir, Sport et Famille) et le maire Gilles Vaillancourt ne pouvaient toutefois confirmer le partage des coûts pour la construction de ce lien autoroutier de 7,2 kilomètres, toujours estimée à quelque 400 M$.

«On se donne l’été pour négocier les modalités de l’entente qui vous seront annoncées lors de la signature du contrat en septembre prochain», a assuré la ministre responsable de la région de Laval, Mme Courchesne.

La mise en chantier des travaux est prévue à l’automne pour une mise en service en 2011, ajoute la ministre. Ce sera l’ultime étape d’un long processus enclenché lors de l’appel de qualification, lancé le 22 décembre 2005.

L’automne dernier, le gouvernement posait un autre geste significatif en inaugurant des travaux de 30 M$ dans la reconfiguration du réseau routier local lavallois dans l'axe du prolongement de la 25. Contrairement au futur chantier autoroutier qui jettera un pont au-dessus de la rivière des Prairies, les travaux qui ont cours actuellement relèvent du mode conventionnel, étant entièrement gérés et défrayés par Québec.

2,40$ le passage

Les frais de passage chargés aux automobilistes seraient de 2,40$ aux heures de pointe et de 1,80$ durant les heures moins achalandées.

Comme la grille tarifaire a été pensée en fonction du nombre d’essieux des véhicules qui emprunteront le futur lien routier, il en coûterait jusqu’à six fois le prix aux usagers de l’industrie du camionnage.

Il leur faudra toutefois attendre quatre ans avant de rouler sur le futur tronçon de 7,2 kilomètres qui reliera l’autoroute 440 au boulevard Henri-Bourassa au moyen d’un pont à haubans à trois voies par direction et d’une autoroute à deux voies de chaque côté. Le pont sera muni d’une piste multifonctionnelle pour les cyclistes et les piétons et d’une voie réservée pour le transport en commun.

Il va sans dire qu’une caméra à lecture à haute vitesse tiendra lieu de poste de péage de manière à éviter la congestion à l’entrée et à la sortie du pont. Faut-il rappeler que la construction du pont de la 25 vise non seulement à corriger la discontinuité actuelle du réseau routier du Grand Montréal, mais aussi à réduire les temps de parcours.

Dépassement des coûts

Parmi les avantages qu’offre la formule du partenariat public privé, la ministre des Transports, Julie Boulet, a souligné que «les risques liés au dépassement de coûts et au non respect de l’échéancier sont de la responsabilité du partenaire privé». Vice-président aux infrastructures urbaines chez Genivar, firme associée au concessionnaire qui pilotera tout le volet ingénierie des travaux, Yves Lortie n’y voit pas là un gros risque financier. «Les études préliminaires ont été effectuées avec beaucoup de sérieux», précise-t-il. En effet, le consortium a investi quelque 4 M$ dans la préparation de la proposition qu’il déposait en février dernier auprès de l’Agence des Partenariats Public Privé du Québec et du ministère des Transports.

Qualité de vie

Tout sourire, le maire Vaillancourt a indiqué qu’en complétant le réseau de transport métropolitain, le gouvernement démontre «une réelle volonté de traiter les gens de l’Est équitablement tout en facilitant la conciliation travail-famille».

À cet égard, il a rappelé que le futur lien autoroutier contribuerait à réduire annuellement 50 millions de kilomètres la distance parcourue par les automobilistes de la grande région métropolitaine, ce qui se traduit par un gain de 30 millions d’heures pour la qualité de vie des travailleurs et de leur famille.

Victoire régionale

Rappelons que la MRC des Moulins avait rallié les rangs du Regroupement pour le pont de la 25 constitué il y a deux ans.

Présidé par le maire de Terrebonne, Jean-Marc Robitaille, ce front commun de 16 municipalités de la couronne nord et de deux arrondissements de l’Est de Montréal représente les intérêts de 850 000 personnes.

Organisations: Genivar, SNC-Lavalin, Dessau-Soprin Ministère des Transports Kiewit Cie Ciment St-Laurent Macquarie Bank Parsons Overseas Company of Canada Simard-Beaudry T.Y. Lin International.Ces sociétés Agence des Partenariats Public Privé du Québec

Lieux géographiques: Québec, Boisbriand, Montée Masson Région de Laval Montréal Rivière des Prairies Passage Les Boulevard Henri-Bourassa Terrebonne

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires