«Le développement du transport en commun passe par les sociétés mixtes»

Claudine Mainville
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Transaction Limocar/Transdev/Gestion Limo-Bilier

Le cofondateur de Limocar, Claude St-James, assure que loin de vendre l’entreprise à des intérêts étrangers, l’association de Limocar et de Transdev assure des investissements importants pour le développement du transport en commun au Québec et au Canada, ainsi que l’arrivée de Gestion Limo-Bilier dans les installations de Transdev en Europe et en Australie.

«Nous nous sommes associés à Transdev parce que nous partageons les mêmes valeurs, toutes les activités de transport vont à Transdev, alors que la gestion des installations présentes et futures de Transdev sera assumée par Gestion Limo-Bilier. C’est davantage un échange d’actions. Nous ne passons pas à la caisse et nous partons. Nous demeurons au conseil d’administration de Limocar avec un pouvoir décisionnel. C’est une entreprise familiale, nos fils demeurent aux postes de direction. Les gens n’arrivent pas ici en conquérants, mais bien pour apporter une expertise bien réelle en termes de développement, de solutions, et de technologies», a expliqué Claude St-James cofondateur avec Michel Laroche.

Limocar compte aujourd’hui 435 employés, plus de trois cents véhicules dans l’ensemble du Québec. L’entreprise fondée en 1979 transige avec une quarantaine de municipalités et Conseils intermunicipaux de transport. «Limocar demeure Limocar au Québec, avec son siège social à Boisbriand, et Transdev veut développer les services au Canada et en Amérique. Nos employés bénéficieront de formation et de grandes possibilités d’avenir par cette association avec Transdev», a affirmé Claude St-James. La multinationale Transdev est d’abord un groupe français de transport publics, urbains, interurbain et spécialiste de l’Assistance à Maîtrise d’ouvrage, filiale de la Caisse de dépôts et consignations. Transdev exploite des réseaux d’autobus et de tramways, et investit dans les infrastructures et le développement des services de transport en commun, en France, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Angleterre, en Allemagne, à la Réunion et en Australie. Le groupe atteint la troisième place dans les transports publics avec 1.9 milliard d’euros en volume d’affaires, en augmentant au cours de la dernière année son bénéfice net de 25%. Transdev a soutenu la remise en service des lignes de tramways dans plusieurs villes françaises, à Nottingham en Angleterre et à Melbourne en Australie. Les investissements plus récents ont été réalisés en Espagne (Madrid et Terife), à Porto, en Allemagne, et une partie du projet de quarante kilomètres pour la liaison tramway-trains du port à l’aéroport de la Réunion réalisé en consortium. «Les sociétés européennes sont beaucoup plus avancées en transport en commun, nous pourrons ici profiter de l’expertise et des nouvelles technologies pour développer un plan intégré de services. L’avenir passe par la création de sociétés mixtes, publique et privée, qui pourront assumer les volets selon leurs spécialités et développer des services publics adéquats», explique Claude St-James.

En 1979, les cofondateurs Michel Laroche et Claude St-James, demandaient aux municipalités et commissions scolaires de la région de leur faire confiance pour mettre en place des systèmes de transport en commun et développer un service de grande qualité, «et bien je le redis trente ans plus tard, faites-nous encore confiance et nous pourrons réaliser de grandes choses».

Organisations: Limocar, Conseils intermunicipaux de transport, Caisse de dépôts

Lieux géographiques: Transdev, Québec, Espagne Angleterre Allemagne La Réunion Australie Boisbriand Canada Amérique France Portugal Italie Nottingham Melbourne Madrid Porto

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires