Paul Desjardins: «Vincent Arseneau fait de la récupération politique»

Donald Brouillette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Paul Desjardins lors d'une manifestation en décembre dernier devant la Maison Lachaîne de Sainte-Thérèse, un édifice public inaccessible aux personnes handicapées.

Le citoyen de Sainte-Thérèse Paul Desjardins, qui se déplace lui-même en fauteuil roulant et qui milite pour une plus grande accessibilité des édifices publics et des commerces aux personnes handicapées, dénonce la balade en fauteuil roulant du conseiller municipal Vincent Arseneau.

«C'est de la pure récupération politique, parce qu'il a l'intention de se présenter à la mairie de Sainte-Thérèse l'an prochain!», tonne Paul Desjardins au téléphone, après avoir pris connaissance de l'événement via les articles sur les sites Internet des journaux locaux.

«Il n'a rien fait en la matière depuis sept ans qu'il est conseiller municipal, ça fait trois ans que je chiale à propos du plan d'accessibilité de la Ville et là il sort ça comme un lapin de son chapeau!», poursuit le citoyen engagé à divers niveaux dans la défense des droits des personnes handicapées.

«Vincent Arseneau fait de la politique avec l'accessibilité alors que moi je veux qu'il y ait une politique de l'accessibilité à Sainte-Thérèse», tranche-t-il.

Paul Desjardins attend fébrilement le dépôt prochain du plan d'action municipal pour favoriser l'accessibilité des personnes ayant des limitations dans leurs déplacements. Il reproche toujours à la Ville de Sainte-Thérèse d'être en retard de trois ans dans la réalisation d'un tel plan, qui devrait être annuel.

Sans un plan d'action global, on se retrouve avec des aberrations comme le fait que le chalet de commodités du parc Richelieu a été refait avec une marche qui empêche les personnes handicapées de se rendre aux toilettes par exemple, illustre Paul Desjardins.

Quant à l'accessibilité à la Maison Lachaîne, le citoyen dit qu'il ne demande pas l'accès au 2e étage mais bien au rez-de-chaussée où se déroule la grande majorité des activités.

Enfin, en regard des installations connexes à la nouvelle piste d'athlétisme à côté de la polyvalente Ste-Thérèse, on lui aurait répondu «qu'on ne savait pas» si les espaces afférents seraient adaptés ou non pour les personnes handicapées.

Ceci expliquant cela, on comprend mieux la violente sortie du citoyen lors du conseil municipal du 3 juillet dernier, alors qu'il s'est dit excédé des lenteurs de la Ville à déposer son plan d'action en matière d'accessibilité. Selon Paul Desjardins, le comité qui doit accoucher de ce plan ne se serait réuni qu'une seule fois en décembre dernier et ce serait le directeur des ressources humaines de la Ville qui préparerait en solitaire le plan tant attendu.

Organisations: Ville de Sainte-Thérèse, Maison Lachaîne

Lieux géographiques: Sainte-Thérèse, Parc Richelieu

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires