Les modifications à l’assurance-emploi inquiètent

Claudine Mainville
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Consultation sur les mesures du budget fédéral

La députée de Terrebonne-Blainville, Charmaine Borg, a accueilli plus d’une trentaine de personnes, le 16 juin dernier à Blainville, à la rencontre d’information et de consultation sur les mesures du gouvernement fédéral contenues dans le récent budget, dominé par les modifications apportées à l’assurance-emploi.

«Les Canadiens n’ont aucunement été consultés pour aucune des mesures et changements dans le budget, et plusieurs d’entre eux ne figuraient pas parmi les discours électoraux des conservateurs. Les citoyens méritent plus que cette attitude trompeuse et décevante», a déclaré d’emblée la députée de Terrebonne-Blainville, Charmaine Borg. Elle avait invité, samedi dernier, les citoyens et citoyennes de sa circonscription à s’informer des changements et impacts nationaux et locaux, découlant du budget fédéral. Les transferts en santé, le report de la retraite de deux ans, et les modifications imposées à l’assurance-emploi, ont dominé les échanges et discussions lors de cette rencontre.

«Il y avait plus d’une trentaine de personnes, et ce sont les nouvelles mesures imposées aux chômeurs qui inquiètent et indignent davantage les citoyens et citoyennes. Il y a six chômeurs pour un emploi disponible au pays, les nouvelles mesures peuvent donc avoir des effets dévastateurs», explique l’adjoint aux relations communautaires de la députée néo-démocrate.

Notamment pour les travailleurs saisonniers, où encore le personnel des industries qui imposent périodiquement des mises à pied selon les fluctuations des marchés, l’obligation de prendre un emploi dont la rémunération représente 70 % du salaire précédent, représente à plus long terme une dégringolade des conditions de vie. Les citoyens ont rappelé que l’assurance-emploi est constituée de cotisations et que pourtant les gouvernements décident sans consulter d’en exclure des prestataires et d’en changer les règles.

Le report éventuel de l’âge de la retraite inquiète également la population tout comme les transferts dans le domaine de la santé.

La députée a rappelé en outre, les coupures imposées au niveau économique, ayant notamment des impacts pour les petites entreprises. La fermeture du Centre local économique, qui accueillait les gens d’affaires des régions des Laurentides et de Lanaudière, tout comme la disparition des prêts sans intérêt pour les entreprises, sont des difficultés supplémentaires pour le développement de l’économie locale et régionale, selon la députée Charmaine Borg.

Organisations: Centre local économique

Lieux géographiques: Terrebonne-Blainville, Blainville, Laurentides

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires