Vers un référendum sur le projet résidentiel derrière Place Élite à Sainte-Thérèse?

Donald Brouillette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le promoteur du projet a décidé de délimiter le tracé de la future rue en déposant des blocs de ciment, fermant ainsi l'un des accès routiers au centre commercial Place Élite, au grand mécontentement de plusieurs habitués et du commerce L'Aubainerie.

Les citoyens habitant la zone contigüe à celle où se trouve l'ancien édifice des Tapis Élite à Sainte-Thérèse, où un promoteur veut développer un projet résidentiel, pourront signer un registre le mardi 22 mai de 9 h à 19 h à l'hôtel de ville de Sainte-Thérèse, afin d'exiger un référendum sur le changement de zonage qui permet la construction de bâtiments résidentiels à cet endroit.

Depuis janvier 2011, des résidants du secteur dit des «cent maisons» derrière l'église Sacré-Cœur ainsi que ceux de la rue Gauthier sont inquiets du projet de construction résidentielle qu'un promoteur tente de concrétiser avec la collaboration de la Ville de Sainte-Thérèse, derrière et au sud du centre commercial Place Élite sur le boulevard Labelle à Sainte-Thérèse.

Les craintes exprimées à plusieurs reprises lors d'assemblées de consultation par les citoyens portent tout autant sur la densité prévue des habitations en regard de la superficie du terrain, le peu d'espaces de stationnement, la hauteur des immeubles plus élevée que le gabarit du quartier, ainsi que les problèmes de circulation anticipés, la connexion prévue avec le boulevard Labelle se situant très près de la jonction du boulevard René-A. Robert.

Les citoyens craignent comme la peste que le promoteur et la Ville tentent éventuellement d'aménager des sorties routières au projet sur les petites rues bordant le terrain convoité, ce qui engendrerait une circulation excessive dans ces rues étroites et tranquilles.

Par résolution en avril, la Ville s'est engagé à ne pas aménager de tels accès routiers au projet via les rues Bertrand ou Gauthier, mais à assurer une connexion avec le boulevard Labelle. En séance du conseil de ville le 7 mai dernier, la mairesse Sylvie Surprenant et la directrice générale Chantal Gauvreau ont à nouveau tenté de rassurer un citoyen inquiet, en affirmant que la Ville avait l'autorisation du ministère des Transports pour tracer une rue qui relierait le projet au boulevard du Curé-Labelle.

La version n'est pas du tout la même au ministère des Transports, direction régionale Laval/Mille-Îles, alors qu'une porte-parole nous a affirmé, à deux reprises, que les échanges à ce sujet avec la Ville étaient de nature informelle, par courriel ou appels téléphoniques. Aucune demande officielle n'a été faite au ministère pour ce qu'on appelle une «permission de voirie» à cet endroit et, en conséquence, aucune autorisation n'a été émise à ce jour pour aménager une telle rue qui connecterait avec le boulevard Labelle.

Suivez-nous sur Facebook (http://www.facebook.com/JournalCourrier) et Twitter (@JournalCourrier)

Organisations: église Sacré-Cœur, Ville de Sainte-Thérèse, Ministère des Transports

Lieux géographiques: Sainte-Thérèse, Boulevard Labelle, Place Élite Rue Gauthier Boulevard du Curé-Labelle Laval

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires