Parti québécois de Groulx: Raymond Archambault vs Mario Charron

Donald Brouillette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’ex-lecteur de nouvelles de Radio-Canada Raymond Archambault a confirmé qu’il serait bien candidat à l’investiture du Parti québécois de la circonscription de Groulx, où il fera face au président de l’exécutif du comté Mario Charron.

Dans un entretien téléphonique avec le journal Le Courrier, Raymond Archambault reconnaît que sa candidature a été encouragée par la chef Pauline Marois.

L’ex-employé de Radio-Canada habite le comté depuis une trentaine d’années et milite activement au PQ de Groulx depuis 2009, moment où il a pris sa retraite de Radio-Canada, ce qui lui a permis d’afficher ses positions partisanes.

Élu président du conseil exécutif national du parti en avril 2011, alors qu’il était toujours membre de l’exécutif de comté de Groulx, Raymond Archambault admet qu’il a été un peu moins présent dans le comté, à cause des obligations reliées à son rôle de président national du parti. Il a d’ailleurs quitté l’exécutif du Parti québécois de Groulx en août 2011.

La lutte qui s’annonce entre lui et Mario Charron pour l’investiture de Groulx lui paraît de la «saine concurrence». Il rappelle que le Parti québécois est un parti démocratique, où les militants sont libres de présenter leur candidature. Raymond Archambault trouve tout de même amusant que Mario Charron lui ait demandé d’être candidat il y a deux ans…

René Gauvreau reste neutre… pour l’instant

L’actuel député du Parti québécois de Groulx René Gauvreau, qui a annoncé en mars qu’il ne serait pas candidat à la prochaine élection, trouve que les deux candidats annoncés «ont des preuves à faire et pas seulement des messages à passer».

René Gauvreau attend de connaître les visions et les priorités pour le comté des deux candidats, avant de faire connaître un éventuel appui à l’un ou à l’autre.

Enfin, contrairement à ce qui a été véhiculé dans les dernières semaines, le candidat Raymond Archambault précise que l’exécutif de comté du PQ de Groulx n’a pas pris de position en faveur de l’un ou l’autre candidat.

Le déclenchement d’élections printanières accélérerait bien sûr la tenue de l’assemblée d’investiture, assemblée qui pour l’instant n’a toujours pas été annoncée.

Suivez-nous sur Facebook (http://www.facebook.com/JournalCourrier) et Twitter (@JournalCourrier)

Organisations: Parti québécois de la circonscription de Groulx, Radio-Canada, Le Courrier

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires