Le Défi Crédit: pour prévenir et soigner

Claudine Mainville
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’ACEF vous invite à faire le point sur votre situation financière

Sylvie Perron de l’ACEF et Isabelle Gagné.

Du 19 au 24 novembre se déroulera la campagne nationale « Dans la marge jusqu’au cou », avec pour une toute première année, le Défi Crédit, visant à ce que chaque personne prenne le contrôle de sa situation financière, en faisant notamment le point sur son niveau d’endettement et en découvrant des outils pour prévenir et soigner.

« Je suis endettée mais je me soigne », a pris tout son sens, lorsque Isabelle Gagné, a pris conscience de la dégradation constante de la situation financière de la famille et que des changements de comportements de consommation devenaient la seule issue.

« Lorsque j’ai arrêté de travailler à la naissance des enfants, nous avons continué à vivre comme avant, même si nous avions qu’un seul salaire. Mon conjoint a un très bon travail, il n’y avait pas d’inquiétude, mais au fil des ans, les fins d’année devenaient de plus en plus difficiles, nous remettions sur l’hypothèque, mais il fallait absolument s’arrêter sinon nous aurions pu éventuellement perdre notre maison!», a raconté Isabelle. Comme pour de nombreuses jeunes familles, l’accroissement de l’endettement devient une source de tension à la maison, le stress pèse lourd, et les difficultés financières qui s’installent ont des impacts sur les personnes.

« Au début, on se dit, tous nos amis sont dans la même situation, on utilise les cartes de crédit, on fait le paiement minimum, etc. Mais voilà, quand on se rend compte qu’on est devenu fragile, il faut absolument reprendre notre situation en main. La consolidation de dettes, l’élaboration d’un budget, vraiment définir nos besoins et chaque chose que l’on peut faire autrement…, et l’ACEF nous a beaucoup aidés. Ce n’est pas si difficile, et ça va tellement mieux quand tout s’améliore…! », affirme Isabelle Gagné. Elle n’hésite pas aujourd’hui à témoigner de son expérience pour que ses amis, comme le public profitent des outils pour prévenir et soigner l’endettement.

« L’endettement provoque l’anxiété, de l’isolement, du stress conduisant à la dépression et à des problèmes de santé. Le Défi Crédit est une occasion pour faire le point, et amorcer une réflexion sur leur consommation à crédit, remettre sur pied leurs finances personnelles au quotidien. Tous ont les moyens d’agir, », explique Sylvie Perron de l’ACEF.

Tout le monde peut s’inscrire au Défi Crédit, sur le site Internet, www.danslamargejusqu’aucou.com, sous la section Participez au Défi crédit. En cochant l’un des engagements proposés, la personne inscrite recevra, la Trousse de premiers soins budgétaires, comprenant une brochure d’information, le Guide du participant et la fiche d’activité pédagogique. Des prix seront également offerts en tirage, dont dix bons d’achat de biens essentiels d’une valeur de 50 $, pour l’épicerie, la pharmacie, le transport en commun, l’essence, etc. La période d’inscription se termine le 7 décembre.

Auparavant, le public est invité à réaliser l’un des engagements, soit la journée sans crédit, le 23 et 24 novembre.

De son côté l’ACEF, poursuit la sollicitation auprès des élus pour demander la reprise de l’étude du projet de loi 24, qui faciliterait le combat contre le surendettement. Le projet de loi pourrait contraindre l’émetteur de crédit à mieux considérer la situation financière de l’emprunteur, imposer de nouvelles règles relatives au paiement minimum du solde d’une carte de crédit, modifier la responsabilité en cas de fraude sur les cartes de débit, etc.

L’ACEF publiera également au cours de la semaine de la campagne, Dans la marge jusqu’au cou, un sondage sur l’opinion des consommateurs sur plusieurs questions. D’ici là, l’ACEF des Basses-Laurentides, invite les personnes qui désirent des informations ou de l’aide sur leurs finances personnelles à communiquer avec eux, 450-430-2228, 42 B rue Turgeon à Sainte-Thérèse.

Organisations: Défi Crédit, Guide

Lieux géographiques: Rue Turgeon, Sainte-Thérèse

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires