Blainville affiche le 2e taux le plus bas au Québec

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Bilan des collisions 2011

La directrice du Service de la police, Linda Ouimet et le maire de la Ville de Blainville, François Cantin ont commenté le bilan routier 2011 établi par la SAAQ. Photo: Courtoisie

Le maire de la Ville de Blainville, François Cantin et la directrice du Service de la police, Linda Ouimet, ont commenté le bilan routier 2011 établi par la Société d’assurance-automobile du Québec (SAAQ), qui classe la Ville de Blainville au deuxième rang des municipalités ayant les plus bas taux de collisions au Québec.

En effet, le nombre de collisions de véhicules par 1 000 habitants de Blainville était de 5,76 en 2011. Le maire attribue cette performance à la responsabilisation des conducteurs blainvillois et aux campagnes de sensibilisation menées depuis 2006. «On se demande parfois quels sont les impacts exhaustifs de ces campagnes. En voici un bon exemple. Les collisions sont souvent le résultat de comportements dangereux sur la route.

Depuis quelques années et particulièrement en 2012, nous cherchons à conscientiser les Blainvillois sur les conséquences de la conduite dangereuse ou avec les facultés affaiblies. Ce n’est pas pour rien que notre campagne actuelle a des échos partout au Québec et dans le monde entier. Si nous pouvons inspirer les résidents d’autres municipalités, c’est encore mieux!», a déclaré M. Cantin.

Pour sa part, la directrice du Service de la police de Blainville, Linda Ouimet, a souligné les mérites de la sensibilisation et le travail des policiers. «Dans la plupart des catégories concernant les collisions, Blainville se classe parmi les villes où il y a le moins d’impacts de véhicules.

Juste dans la région des Laurentides, nous sommes encore au deuxième échelon derrière Sainte-Marthe-sur-le-Lac et chez les municipalités comparables en regard du nombre de résidents (40 000 à 55 000 habitants), Blainville est au premier rang. Il y a des efforts derrière ces résultats et je ne peux que féliciter les policières et policiers de Blainville pour leur contribution inestimable», a ajouté Linda Ouimet.

Toujours selon le bilan 2011 de la SAAQ, la Ville de Blainville arrive au 4e rang des villes de la région pour le plus bas nombre de collisions avec blessures corporelles (2,49/1 000 habitants). Dans la même catégorie, parmi les municipalités comparables en regard du nombre de résidents, Blainville se positionne au 2e rang.

«C’est toujours une fierté quand Blainville est citée en exemple pour ses campagnes de sensibilisation. Mais, c’est une plus grande fierté encore de constater que les conducteurs blainvillois sont de plus en plus prudents et conscients des conséquences d’une conduite dangereuse et je les félicite pour cela!

C’est aussi une collaboration de tous les instants entre la Ville et son corps policier et je partage avec Mme Ouimet la satisfaction du travail bien fait! Depuis 2005, notre Administration a fait de la sécurité l’une de ses grandes priorités. Nous percevons aujourd’hui concrètement les fruits de notre vision», a conclu François Cantin.

(Source des statistiques: SAAQ, bilan 2011: accidents, parc automobile et permis de conduire – Annexe B. Source contenu: cabinet du maire).

Organisations: Ville de Blainville au deuxième, SAAQ, Société Service de la police de Blainville

Lieux géographiques: Blainville, Québec, Région des Laurentides

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Louis Lamarre
    09 août 2012 - 15:49

    Faut-il réitéré que ces campagnes de sensibilisation pour la sécurité routière n’ont jamais fait l’objet de soumissions publiques de 2005 à 2009. La firme Tapage Communication dont le président Dominic Cayer est l’organisateur politique du maire Cantin a toujours obtenu l'exclusivité de ces mandats sans appels d’offres ! Aurions-nous pu obtenir des résultats semblables en allant en soumission ? La réponse est définitivement oui.