Christian Charron: deux plaintes et une mise en demeure acheminées à la Ville de Sainte-Thérèse

Donald Brouillette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Christian Charron

À la suite de son expulsion de l'assemblée du conseil de ville de Sainte-Thérèse du 4 juin, le chef du parti Vision Action Sainte-Thérèse Christian Charron a fait parvenir deux plaintes à la Ville le 11 juin, puis une mise en demeure le 13 juin.

Les plaintes déposées par Christian Charron portent sur le droit de poser des questions au conseil de ville de la part des citoyens et sur l'interprétation des règlements de régie interne du conseil de ville.

Quant à sa mise en demeure, elle concerne un communiqué émis par la Ville de Sainte-Thérèse le 7 juin, intitulé «Expulsion de Christian Charron: la mairesse s'explique». Christian Charron trouve dans ce document des «accusations graves, inexactes et gratuites (…) et qui vont à l'encontre du règlement de la ville de Sainte-Thérèse portant le no 854 N.S.». À la date du 13 juin, le citoyen disait donner 48 heures à la Ville pour répondre à cette mise en demeure et corriger le communiqué, «sinon des poursuites pourraient être entreprises contre vous», annonçait-il. (D.B.)

Organisations: Ville de Sainte-Thérèse, Vision Action Sainte-Thérèse Christian

Lieux géographiques: Sainte-Thérèse

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Christian Charron
    13 juin 2012 - 21:48

    Par Christian Charron, Chef du Parti Vision Action Sainte-Thérèse. Je tiens à rajouter ici que je n'ai pas l'intention dans les faits de poursuivre la ville de Sainte-Thérèse. Je ne voudrais pas que les Térésiens encourent des frais inutiles. La formule que j'ai utilisée est simplement une formule usuelle.