Le Mitan agrandit sa maison

Claudine Mainville
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Maison d’accueil Le Mitan est devenue bien étroite au fil des ans, construite en 1991, un réaménagement et un agrandissement pourront offrir de meilleures conditions de vie pour les personnes hébergées et le personnel, les entrepreneurs devraient préparer leurs offres au cours des prochains jours.

«Nous préparons ce projet depuis plusieurs années, l’agrandissement permettra aux résidentes et aux enfants de profiter de pièces communes, soit la salle de jeu, la salle d’ados, et le salon au rez-de-chaussée, nous allons récupérer entièrement le sous-sol. Actuellement nous sommes parfois vingt personnes dans une minuscule salle de réunion au sous-sol…Ce sera un réaménagement et un agrandissement…», explique la directrice Mirelle Langlois.

L’organisme d’accueil pour les femmes et leurs enfants victimes de violence familiale, a créé une réserve depuis quelques années pour réaliser le projet, des travaux sont également admissibles à un programme de rénovation et d’amélioration des maisons d’accueil. L’investissement devrait se situer entre 300 000 $ et 400 000 $, selon les informations obtenues par l’organisme.

La clientèle de l’établissement se maintient et parfois augmente pour certaines catégories de femmes. «Nous avons de jeunes mères et aussi des femmes seules, les cas sont plus lourds, mais nous pouvons répondre aux besoins quand il s’agit de notre mission, soit la violence familiale. Si l’on parle, d’itinérance, de santé mentale, nous ne pouvons prendre en charge, mais la région est cruellement dépourvue de ressources pour ces personnes, hommes et femmes», explique Mireille Langlois.

La Maison d’accueil souhaiterait que le CSSS puisse obtenir le financement nécessaire à la mise en place de ressources en santé mentale, en itinérance, etc. «Notre mission vise les femmes violentées, nous ne pouvons accueillir une clientèle différente, il faut que ces ressources soient accessibles dans notre région», estime la directrice.

Entre le 1er avril 2011 et le 31 mars 2012, 117 personnes ont été hébergées à la Maison, soit 67 femmes et 50 enfants dont 20 âgés de 3 ans et moins. La moyenne de la durée du séjour est de 37.5 jours.

Le bilan note entre autres, que 235 demandes de femmes et de 86 enfants, n’ont pas été suivies par un hébergement, soit par manque de place, l’application d’une autre solution ou la référence à une ressource plus appropriée.

Organisations: Maison d’accueil Le Mitan

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires