La dette globale de Blainville atteint 189 M $

Claudine Mainville
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Louis Lamarre, chef d’Option Blainville.

Le conseiller de l’opposition à Blainville, Louis Lamarre a dénoncé cette semaine, l’omission du maire Cantin, d’ajouter au calcul de la dette dans sa présentation publique des états financiers 2011 la dette de secteur, qui porte la dette globale de la Ville de Blainville à 189 325 000 M $.

La dette de secteur, soit 67 M $, est constituée des règlements d’emprunt qui sont ou seront assumés par des groupes de contribuables pour des infrastructures. On note entre autres, les infrastructures du quartier Chambéry, Paul-Albert et le développement des parcs industriels.

La dette globale de la Ville de Blainville telle que présentée dans les états financiers officiels 2011, soumis au ministère des Affaires municipales, atteint 189 325 000 $, une somme confirmée par le directeur général Paul Allard. La partie de 136 M $ est assumée par l’ensemble des contribuables de la Ville de Blainville.

«L’endettement d’une municipalité, selon la norme ministérielle, s’évalue globalement et non pas sur un seul de ses paramètres comme le fait l’administration actuelle. Ce n’est qu’après que tout peut être divisé par la richesse foncière qui s’exprime en milliards de dollars. Il est vrai que la richesse foncière permet de mesurer la capacité de la municipalité de générer des revenus, mais cette donnée, mal utilisée, comporte des risques car elle est tributaire des fluctuations du marché immobilier», a précisé Louis Lamarre.

« Si à l’instar de l’administration municipale de la Ville de Boisbriand, l’administration Cantin calculait le taux d’endettement selon la norme ministérielle, les blainvilloises et blainvillois constateraient qu’il s’approche du seuil critique des 4 % année après année. Pour l’exercice financier 2010, ce taux atteignait 3.3 % au lieu du 2.5 % annoncé par l’administration», a affirmé Louis Lamarre. Le taux d’endettement est obtenu en divisant la dette globale, 189 M $ par la richesse foncière (5.5 G M $), on obtient 3.4 %. Si l’on retient seulement la dette imposée à l’ensemble des contribuables de 136 M$, ce taux est abaissé à 2.4 %.

Organisations: Ville de Blainville, Ministère des Affaires municipales, Ville de Boisbriand

Lieux géographiques: Blainville, Quartier Chambéry

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires